mardi 21 septembre 2010

Envie d'exotisme?

Ce week-end, nous avons fait dans la cuisine exotique. En effet, nous sommes allés toujours plus loin vers l’orient. Après une escale en Afghanistan, nous avons fini le week-end au Japon. Je vous emmène ??


Direction la butte Montmartre, la rue Paul Albert et le restaurant l’Afghani. Ca fait un moment que l’on voulait tester ce restaurant afghanistan. La salle à l’étage est assez petite mais conviviale avec une déco typique mais pas trop chargée. Il y avait du monde ce vendredi soir, premier bon signe ! Côté assiette, nous avons partagé en entrée des beignets d’aubergines et des raviolis de pâtes fraiches frits aux poireaux, mmmhhh!! Les plats, à base d’agneau, de boulettes de viande, de lentilles, de sauce tomate épicée ou de yahourt sont très raffinés et peu chers. C’est vraiment dépaysant et très bon.

J’ai découvert par la même occasion un coin animé de Montmartre que je ne connaissais pas. En bas de la rue Paul Albert, il y a une petite place avec 3 ou 4 restaurants et bars qui ont de bien belles terrasses sous les arbres avec vue à la fois sur Paris et le Sacré Cœur. Il y avait beaucoup d’ambiance en ce vendredi. J’y retourne, je teste et je vous en reparle !

Continuons notre périple vers l’orient…


J’aime bien finir la semaine, après ma séance de yoga, par un resto japonais dans la rue Sainte Anne. C’est un endroit rare à Paris pour manger de la nourriture vraiment faite par des japonais. On y trouve une cuisine populaire et non pas des sushis, makis and co.


Mes 2 adresses favorites sont :

Naniwa-Ya: C’est la cantine japonaise par excellence. Je n’y vais jamais sans manger des takoyaki (boulettes de pâte avec des morceaux de poulpe à l’intérieur)
, des gyoza (raviolis japonais au porc et champignons relevé des cives) ou des edamame (haricots de soja cuits à la vapeur). J’adore aussi leur bouillon parfumé avec les grosses pâtes au froment (Udon).

Aki
: Ici la spécialité c’est l’okonomiyaki. C’est une sorte de crêpe ou d’omelette épaisse avec du chou cuite sur une plaque chauffante. C’est accompagné par au choix fromage, viande, crevettes ou calamrs et recouvert de la fameuse « sauce okonomi » faite d’un mélange de vinaigre de saké, de miel et de purée de légumes. Avant d'être servie, la crêpe est parsemée de copeaux de poulpe séché qui s’agitent doucement à la chaleur. Mais non, ne grimacez pas : c’est ludique mais c’est surtout délicieux.


Pour l’un ou l’autre de ces 2 restaurants, essayez d’y être le plus tôt possible (avant 20h) sinon il vous faudra patienter un moment. C’est pris d’assaut mais il y a un bon turn-over !

L’Afghani
16, rue Paul Albert
Paris 18ème

Naniwa-Ya
11 rue Sainte Anne
Paris 1er

Aki

11 bis rue Sainte Anne
Paris 1er

1 commentaire:

  1. Oh super, un resto d'Okonomiyaki, j'en cherchais partout depuis que j'en ai mangé à Londres !

    RépondreSupprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !