mardi 18 avril 2017

Balade en vélo à Staten Island



Avec les beaux jours, le blog reprend du service en même temps que les grandes balades à vélo. Ce dimanche de Pâques fut plus que printanier, il nous a même donné un avant-goût d’été avec les 28 degrés affichés au thermomètre. Et qui dit été dit plage ! Mes coups de pédale me mènent généralement du côté de Rockaway mais cette fois-ci, c’était Staten Island qui était au programme. Il était temps car j’ai un peu honte d’avouer que mes pieds n’avaient foulé jusque là que la salle d’embarquement du ferry. En effet, la traversée, gratuite, permet de s’approcher au plus près de la satut de la liberté et de profiter d’une vue imprenable sur downtown Manhattan.



Mais peut-être que Staten Island a un peu plus que ca à offrir? Je n’ai en tout cas pas eu trop de mal à convaincre Elise, fondatrice de New York Off Road, à m’accompagner pour verifier. @jeanrochny, notre faiseur de story instagram officiel a lui failli à sa mission car tombé en rade de batterie 10 minutes après l’arrivée…
Les découvertes commencent à cinq minutes du terminal du ferry avec le mémorial du 09/11 qui célèbre la mémoire des nombreux habitants de l’île, dont beaucoup de pompiers, qui ont perdu la vie dans l’attaque du World Trade Center. Le monument est sobre, dans l’alignement de la nouvelle tour du World Trade Center. Le nom des victimes est accompagné d’une sculpture de leur profil. C’est simple et émouvant. Les alentours sont en travaux car le site va bientôt accueillir un centre commercial et une grande roue facon London Eye pour justement inciter les touristes à quitter le ferry.




La balade ne s’arrête bien sûr pas là. J’avais répéré sur la carte des plages sur la côte nord-est, au sud du Verrazano Bridge et je voulais pousser jusqu’au Great Kills Park. Ca n’a pas l’air bien loin sur la carte mais, première surprise, Google Maps annonce 58 minutes de trajet. C’est là que je me rends compte de la taille gigantesque de l’île. Staten Island fait tout de même 3 fois la superficie de Manhattan !

Nous nous mettons en route et descendons vers le Verrazano bridge en suivant la piste cyclable sur Bay street. On traverse une zone urbaine assez désolée. C’est vrai que la plupart des commerces est fermée en ce dimanche de Pâques mais beaucoup semblent avoir baissé le rideau depuis bien des années. Comme ce beau théatre art-déco Paramount qui tombe malheureusement en ruine…




Agréable surprise sur le chemin, nous tombons sur un site de street art géré par le collectif NYC Arts Cypher (12 Broad St, Stapleton) qui nous a permis d’admirer notamment des oeuvres de @joritagoch et de @sipros_sipros.




Quelques centaines de mètres plus loin, les maisons se font plus cossues comme nous nous approchons du Fort Wadsworth Park qui surplombe le dit fort, le phare du même nom ainsi que l’imposant Verrazano Bridge qui relie Staten Island au quartier de Bay Ridge à Brooklyn. Le site est impressionnant.




Nous continuons vers le sud et nous nous posons sur la plage quasi-déserte du camping de Staten Island pour pique-niquer. Des gros nuages noirs commencent à s’ammonceler, il va falloir filer fissa vers le sud pour ne pas se faire saucer. Longer South Beach sur le boardwalk puis Midland Beach est très agréable (même si c'est pas Miami Beach, entendons nous bien !). L’ambiance est populaire et beaucoup de familles juives ultra-ortohdoxes sont de sortie pour célébrer passover, la pâque juive.




Nous manquons de temps pour aller jusqu’à Great Kills Park et nous décidons de retourner au ferry en empruntant la seule ligne de métro aérienne qui traverse l’île du nord au sud. Pas de panique si vous ne voyez pas de tourniquet pour valider votre metrocard, vous pourrez le faire en quittant le train.

Nous avions prevu un dernier arrêt désalterant à la Flagship Brewery avant de reprendre le bateau mais là aussi on célèbrait Pâques et nous avons trouvé porte close… Next time ! Car il faudra bien revenir pour explorer un peu plus cette île bien différente du reste de New York City et notamment le projet pharaonique de Freshkills qui est en passe de transformer la plus grande décharge des Etats-Unis en un parc.

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny

lundi 13 février 2017

Boucherie, le raffinement français à Greenwich Village



Dans une ville aussi cosmopolite que New York, on trouve bien sûr toutes les cuisines du monde. Pas toujours facile de faire un choix entre dumplings chinois, ramen japonais ou tacos mexicains ! Et puis il y a ces jours où la seule chose dont on a envie c'est de retrouver le goût de la maison dans un décor de bistro chic parisien. Alors si l'idée d'engouffrer une douzaine d'escargots ou de finir un repas par des profiteroles au chocolat tout en sirotant un verre de Pouilly fumé vous ouvre l'appétit, vous devez rendre un petite visite à Boucherie, récemment installé dans Greenwich Village. La décor de cet ancien garage transformé en belle brasserie vous transportera directement en France.


Dans l'assiette pour nous ce soir-là, ce fut bouillabaisse du jour et belle pièce de boeuf à la bordelaise fondante à souhait. La carte des vins est belle mais vous devriez vous laisser tenter aussi par un de leurs cocktails à base d'absinthe dont ils ont fait leur spécialité. 


Prêt pour un voyage de l'autre côté de l'Atlantique le temps d'une soirée gourmande ? Je dois quand même préciser que l'aller-retour a un coût non négligeable (même si on est loin du prix d'un billet d'avion). On réservera donc cette belle adresse pour une grande occasion (ou le brunch). Et puis entre temps, on continuera à aller manger des dumplings à Chinatown !


Boucherie
99 7th Ave S (Grove St)
Metro Christopher Street ligne 1


Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny



lundi 23 janvier 2017

New York dans la rue pour la Women's March


Il a bien fallu accepter l'inévitable : Donald Trump est devenu ce vendredi 20 Janvier le 45ème président des Etats-Unis d'Amérique… Son discours d'investiture est clair sur ses priorités : L'Amérique aux Américains. De quoi ne plus se sentir très à l'aise dans son pays d'accueil depuis plus de 5 ans... Depuis l'annonce de son élection en Novembre, les associations de défense des droits des femmes avaient appelé à manifester à Washington le 21 Janvier et le mouvement a été suivi dans toutes les grandes villes du pays mais aussi du monde.
L'ampleur du rassemblement a dépassé toutes les espérances des organisateurs et il semblerait que quelque 4 millions de personnes à travers le pays soient descendues dans la rue pour rappeler au nouveau gouvernement qu'il y a des valeurs et des acquis que nous sommes très nombreux à vouloir défendre. A New York, 100,000 personnes étaient attendues mais c'est en fait près de 400,000 qui ont marché samedi après-midi entre l'ONU et la Trump Tower sur la 5th Avenue. 


Il semblerait que les mesures, assez étonnantes pour une française, aient très bien fonctionné pour répartir la foule sur toute la journée. En effet, l'organisation avait demandé aux participants de démarrer dans des créneaux horaires définis en fonction de son nom de famille et, même si personne n'était là pour vérifier, les Américains, en général très obéissants, s'y sont pliés volontiers. Ce qui parait assez surréaliste à travers mes yeux français !


Mais résultat, tout le monde a pu marcher et, malgré la foule inattendue, tout s'est passé sans aucun heurt. Les forces de police étaient d'ailleurs, à ma grande surprise, très discrètes et l'ambiance était particulièrement bon enfant et familiale. Pour beaucoup de participants, c'était leur première manifestation et ils n'ont pas fait les choses à moitié. Je n'avais jamais vu autant de pancartes et de bonnets roses tricotés à la main ! Les images parlent d'elles même.


Après 3 heures passées dans cette foule enthousiaste et bigarrée, le moral allait déjà beaucoup mieux ! Je vous laisse avec le sourire (et pas que) de cette jolie jeune femme. Apparemment, sa décomplexion n'est pas du goût d'Instagram ni de Facebook qui ont banni cette photo dans les 10 minutes qui ont suivi sa publication… Les tétons sont donc obscènes. On a encore du boulot !


Retrouvez moi aussi sur facebook et sur instagram @curieuseny


mardi 10 janvier 2017

Happy New Year 2017


Je vous souhaite à tous une merveilleuse année 2017 ! Et j’en profite pour vous remercier de votre fidélité. Je sais que vous êtes nombreux à avoir acheté le guide Out of the Box et cela fait très chaud au coeur.

De ce côté de l’Atlantique, l’année va commencer par l’investiture de Donald Trump à la présidence américaine et le moins que l'on puisse dire c'est que ca va trancher avec les années Obama. J’ai toujours du mal à réaliser ou même comprendre comment nous (ils) en sommes (sont) arrivés là mais il va falloir faire avec (ou pas)... Et cela commence par la défense des valeurs qui me tiennent à coeur. Je commencerai d’ailleurs par la Women's March organisée le 21 Janvier. Je ne peux pas participer à celle de Washington DC mais me rendrai à celle de New York.

Mais avant de plonger la tête en 2017, j’avais envie de partager avec vous mes derniers clichés de 2016 car comme le veut la tradition, je suis allée passer les fêtes de Noel en famille en France.

Comme chaque année, c’est avec XL airways que j’ai effectué mon aller-retour. Cette période est très onéreuse et c’est eux qui ont le plus souvent les billets les plus abordables. Les services à bord ne sont pas aussi variés que dans les compagnies régulières mais les horaires de soirée permettent de s’en dispenser et niveau confort il n’y a rien à redire. Et puis personnellement, je me passe très bien d’un écran individuel ou de 2 plateaux repas pour un vol de nuit ! D’autant plus que XL airways a la bonne idée d’effectuer ses embarquements au terminal 4 de JFK et c’est justement dans celui-ci que Shake Shack est installé ! Moi je ne résiste pas…


L’arrivée sur Paris a malheurement donné le ton de la météo du reste des vacances… Depuis les airs, on voyait bien que la couche nuageuse était très basse. Et bien c’est resté comme ca pendant quasiment 2 semaines… J’avoue que si je devais rentrer dans le nord de la France, je crois que se réadapter à la grisaille serait très compliqué…

Ca m’a permis quand même de faire quelques photos sympas. L’atmosphère était très particulière pendant une balade nocturne dans un Montmartre entouré de brouillard et j'ai aimé me perdre sur les petites routes de campagne de mes Vosges natales.



La météo n’est heureusement pas un frein à l’activité principale de Noel qui consiste à manger en famille. De ce côté-là  mission accomplie. Mes envies de fromage, fruits de mer et bons vins rouges ont été comblées dans une ambiance familiale musicale et conviviale !


Et puis voila j'etais rentrée à temps pour célébrer le passage à 2017. C'est donc parti pour une nouvelle année d'aventures new-yorkaises !

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny