lundi 22 juin 2015

Le Farmers Market d'Union Square




Cette année, je n'ai pas pris mon abonnement à mon panier de légumes hebdomadaire. Il faut bien avouer que l'on mange souvent dehors à New York et j'avais quelques fois un peu de mal à trouver le temps de tout cuisiner. Heureusement, je me rattrape le samedi à Union Square où l'on trouve le plus marché fermier de New York. Les vendeurs viennent de l'état voisin du New Jersey (ca n'est pas pour rien qu'il est surnommé le Garden State) ou du nord de l'état de New York. C'est l'endroit parfait pour trouver tous les fruits et légumes de saison. En ce moment, c'est la période faste, les étals sont très colorés ! Il y a plein de légumes et d'herbes que je n'ai jamais vu avant alors je me lance dans quelques expérimentations. Je suis déjà fan de kohlrabi et de mizuna. J'aime bien aussi acheter des oeufs frais, du fromage, du pain ou des fleurs pour ma terrasse. Ce marché me ferait presque oublier les marchés parisiens !


Ce marché est ouvert tous les lundi, mercredi, vendredi et samedi et ce toute l'année. C'est sûr qu'au milieu de l'hiver le choix est bcp plus limité. On y trouve surtout des pommes et des patates mais c'est le prix à payer quand on fait le choix d'un marché local et de saison dans le nord-est des Etats-Unis !


Union Square Farmers Market
Ouvert Lundi, Mercredi, Vendredi et Samedi de 8am à 6pm

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny

jeudi 18 juin 2015

East Village by night


Il y a un truc vraiment chouette à NY, c'est que tu peux trouver ce que tu veux à peu près n'importe à quelle heure du jour ou de la nuit. Hier soir à 21h, je me suis rendu compte que je n'avais pas acheté de cadeau d'anniversaire pour mon collègue. Ni une ni deux, j'ai enfourché mon vélo et direction Strand, LA librairie de New York. Il y a là des kilomètres de bouquins en tout genre, je peux m'y perdre des heures et c'est ouvert tous les jours jusque 22h30. L'occas' était aussi trop belle pour embarquer mon appareil-photo pour une petite séance nocturne. 


Bon la vérité, c'est qu'une fois arrivée sur place, je suis tombée sur un livre que l'on a aimé tous les deux et qui vient d'être adapté à Broadway. En voilà une idée qu'elle est bonne. Je vais l'emmener voir " The Curious Incident of the Dog in the Nighttime" ! Je ressors donc rapidement les mains vides mais j'ai du temps pour aller faire un tour dans East Village. 


Hier soir, il faisait un temps printanier parfait. Et j'aime le début de semaine dans East Village quand il n'y a pas trop de monde. Les gens trainaient sur les terrasses à moitié remplies ou dégustaient des glaces en papotant. On sentait que personne n'avait vraiment envie de rentrer chez soi et voulait étirer cette belle soirée. Je crois que cette douceur de vivre est ce que je préfère à New York. Alors que la ville ne s'arrête jamais de vibrer, les gens savent quand même prendre le temps de vivre et j'aime attraper ces instants un peu magiques.




 Retrouvez moi aussi sur facebook ou instagram @curieuseny


mardi 16 juin 2015

Une promenade à Bushwick


Chaque année c'est la même chose. Durant les longs mois d'hiver, j'ai tendance à entrer en hibernation. Du temps pour écrire des articles, j'en ai pas mal mais j'ai pas grand chose à vous raconter ou montrer. Puis le printemps arrive et là on ne sait plus où donner de la tête entre la multitude d'événements organisés tout autour de la ville. Résultat : les photos non triées s'amoncellent tout comme les brouillons d'articles. Cette année, comme les précédentes, je n'ai pas manqué le traditionnel week-end des portes ouvertes des ateliers d'artistes de Bushwick à Brooklyn qui a eu lieu les 06 et 07 Juin dernier. J'ai pas mal trainé autour de Morgan Avenue et de Jefferson Street et je vous livre quelques clichés en vrac. Et puis j'essaye de revenir vite avec quelques articles un peu plus élaborés...



 Retrouvez moi aussi sur facebook et sur instagram @curieuseny



mardi 9 juin 2015

Rouge et Blanc, cuisine franco-vietnamienne à Soho


En écrivant cet article, je me rends compte que c'est la première fois que je vous parle d'un restaurant dans Soho. En effet, c'est un quartier où je n'ai pas vraiment mes habitudes. Il faut dire qu'à Soho entre boutiques et restos, c'est souvent hors budget... Mais Rouge et Blanc est un bel endroit niché dans la calme et charmante MacDougal Street et sert une bonne cuisine d'influence franco-vietnamienne (avec un peu de kale pour la touche américaine !). Vous pouvez vous installer au zinc pour grignoter des petites assiettes variées en sirotant un verre de bon vin. La sélection est vraiment intéressante mais pas donnée... Mais l'Happy Hour entre 5 et 7pm est intéressant avec un verre de vin et un snack pour 9 dollars.
Moi j'ai préféré m'attabler dans la jolie salle où la déco coloniale vietnamienne est vraiment réussie. Le menu s'adapte bien au partage convivial. Il suffit de piocher dans les différentes catégories du menu pour une belle balade gustative. La salade de légumes printaniers en tartare était vraiment réussie et les joues de boeuf (mon péché mignon !) à la vietnamienne étaient super fondantes. Les gros appétits se lanceront dans le copieux Phò, la soupe vietnamienne typique. Les portions sont généreuses, tellement d'ailleurs que je ne peux même pas vous parler des desserts ! Peut-être la prochaine fois...


Rouge et Blanc 
48 MacDougal Street,
Soho, Manhattan

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny


lundi 1 juin 2015

The Brooklyn Kitchen : le concept store gourmand de Williamsburg


The Brooklyn Kitchen a tout du concept store gourmand fait pour et par des hipsters en plein Williamsburg. Les foodistas trouveront forcément leur bonheur dans la variété des ustensiles de cuisine vendus ou dans la sélection de produits fermiers ou bios. Mais surtout vous pouvez venir y prendre des cours de cuisine et les propositions sont nombreuses. Que dites vous d'apprendre à faire des pizzas avec le cuistot de chez Roberta's, vous familiariser à l'art des dumplings (raviolis chinois) ou d'apprendre à faire vos pickles maison ? Regardez le programme, il y en a pour tous les goûts ! Et perso, je trouve que c'est une bonne idée-cadeau…


The Brooklyn Kitchen accueille aussi la boucherie The Meat Hook. Les bouchers sont, of course, barbus et tatoués mais ce qui compte c'est qu'ils servent de la viande qualité. Cela va sans dire que la viande vendue est locale et provient d'animaux nourris à l'herbe. Ce que j'aime surtout, c'est la variété de saucisses aux saveurs vraiment originales : parmesan/persil, agneau masala, banh mi, serrano/ail… J'en passe et des meilleures. De quoi faire des barbecues différents tout l'été !

100 Frost Street
Williamsburg, Brooklyn
Métro L Lorimer

Retrouvez moi aussi sur facebook ou instagram @curieuseny



vendredi 22 mai 2015

Le Carlton Arms Hotel, un endroit comme on n'en fait plus à Manhattan



Il n'y a plus beaucoup d'endroits à Manhattan qui rappellent le New York un peu trash des années 80. L'île s'est aseptisée à vitesse grand V ces 20 dernières années. Tompkins Park dans East Village reste un endroit où j'aime aller car on y trouve encore toutes les excentricités new-yorkaises. Ce week-end, j'ai fait un petit saut dans le temps en poussant la porte du Carlton Arms Hotel. Alors que je mangeais une bonne pizza chez Rocky Slims, je ne me doutais absolument pas que j'étais assise au rez de chaussée de cet étonnant endroit. Les amis qui m'accompagnaient m'ont promis que ça allait me plaire et ils n'ont pas menti. Nous nous sommes glissés à l'intérieur derrière un des jeunes danseurs français qui occupaient tout l'hôtel ce week-end là. 



Cet hôtel centenaire du quartier de Gramercy a connu toutes les époques sulfureuses du New York de la prohibition dans les années 30, à la prostitution dans les années 50 pour devenir un repère d'excentriques et d'artistes dans les années 80. Ces mêmes artistes furent invités à décorer les chambres et cela continue toujours. L'hôtel reste aujourd'hui très modeste mais les chambres sont vraiment uniques. Vous pouvez les voir en vous baladant sur le site de l'hôtel et choisir celle dont le style qui vous convient. Attention certaines font quand même un peu flipper ! Moi je me suis contentée d'arpenter les couloirs qui sont déjà hauts en couleurs. Il y a même des Banksy à découvrir… J'ai vraiment regretté de ne pas avoir mon appareil-photo sous la main donc vous devrez vous contenter des photos prises avec mon iphone…



En tout cas pour cette situation dans Manhattan, les prix restent imbattables et l'ambiance unique ! Il faut en effet compter 630 à 820 dollars la semaine pour 2 personnes. Quelqu'un l'a déjà testé ?

Ye Olde Carlton Arms Hotel
160 East 25th Street
Gramercy, Manhattan

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny

mercredi 13 mai 2015

Sakagura, un restaurant japonais caché près de Grand Central


Récemment, j'ai eu la visite de Caro, ma toute première copine new-yorkaise, repartie depuis dans sa Belgique natale. Notre long week-end fut l'occasion de belles balades mais aussi de quelques plaisirs gastronomiques et surtout de beaucoup de papotages ! Vous pouvez d'ailleurs retrouver un aperçu détaillé de ces quelques jours sur son blog : Little Caro in Big Apple.
La sachant amatrice de cuisine japonaise, il fallait absolument que je lui fasse tester une petite pépite que j'ai découverte récemment grâce à un lecteur du blog (merci Simon !). Une fois n'est pas coutume, c'est donc dans le quartier de la gare de Grand Central que je vous emmène aujourd'hui. Sakagura se trouve bien caché au sous-sol d'un immeuble de bureau. Notez bien l'adresse, vous pouvez passer devant sans vous en rendre compte. Pour trouver le resto, il faut en effet passer devant le comptoir du gardien de l'immeuble et emprunter les escaliers de secours sur votre gauche ! Mais une fois en bas, changement total de décor : vous voila transporté au Japon dans un bar à saké à l'ambiance tamisée. 


Côté bar, vous l'aurez compris, le saké a la part belle mais on trouve aussi quelques bières japonaises au menu. Votre repas sera de toute façon accompagné d'un thé vert. Côté assiette, la carte est de style tapas japonais et les prix sont assez raisonnables. Vous pouvez piocher des plats dans les différentes catégories et vous constituer un repas complet. Pour nous ce soir-là, tartare de thon (Maguro Tartar), salade d'algues avec vinaigrette au sésame, soupe miso et surtout le boeuf wagyu grillé sur une pierre chaude. Lors de ma précédente visite, j'avais aussi été bluffée par les ribs de boeuf en sauce miso (Gyu Miso Nikomi). 


Il y a encore des tas de choses sur le menu que je veux tester… Par contre, je  vous conseille vraiment de garder une place pour le dessert. La crème brulée au sésame noir n'a pas fait long feu et la glace au thé Earl Grey n'a pas non plus eu le temps de beaucoup fondre !


Bien que cachée, cette excellente adresse n'en est pas moins populaire donc je vous recommande vivement de réserver votre table !

Sakagura
211 E 43th St (entre and et 3rd Ave)
Midtown East, Manhattan

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny