mercredi 15 avril 2015

Direction Koreatown pour un BBQ

Ca m'aura pris plus de 3 ans mais ça y est, je suis enfin allée faire un tour à Koreatown pour essayer un BBQ coréen chez Don's Bogam. Je ne sais pas pourquoi je n'ai pas testé avant parce que le concept a évidemment tout pour me plaire : des morceaux de boeuf grillés que l'on emballe ensuite dans des feuilles de laitue avec des accompagnements variés et relevés… le bonheur !


Je trouve toujours vraiment convivial de cuisiner directement à table et de partager les plats. Nous avions pris l'assortiment de boeuf nature et mariné et notre serveur était aux petits soins pour nous préparer ribs et autres morceaux fondants ! J'ai aussi vraiment apprécié la variété des sauces et des accompagnements (algues, champignons, haricots noirs et j'en passe). C'est un plat prévu pour 2 mais qui a largement suffi à nos 3 estomacs ce soir-là puisque nous avions partagé en entrée un pancake au sésame et ciboule. Un régal qui cale déjà bien !



En tout cas, si vous vous retrouvez un soir à errer du côté de l'Empire State Building avec un estomac qui crie famine, ne cherchez plus, fonçez chez Don's Bogam. Les non-amateurs de viande trouveront aussi leur bonheur avec les sélections végétariennes et de fruits de mer/poissons. Sinon ma prochaine aventure dans K-town sera peut-être un karaoké, qui sait ?

17 E 32th street
Koreatown, Manhattan
Métro 6, N, Q, R, B, D, F, M

Retrouvez moi aussi sur facebook ou instagram @curieuseny


lundi 13 avril 2015

Balade en ferry sur l'East River



Ca y est, le printemps a enfin débuté à New York. Le week-end fut ensoleillé et les températures douces. Il était temps après un trèèèès long hiver… Les activités de plein air vont enfin pouvoir reprendre ! 


Il est parfois facile de l'oublier mais Manhattan est bien une île. Alors quoi de plus naturel que de circuler en bateau ? Dès les beaux jours, j'adore emprunter l'East River Ferry. C'est un moyen pratique de relier quelques points stratégiques de New York habituellement mal connectés entre eux, le tout en profitant de magnifiques points de vue sur la skyline. C'est quand même mieux que le métro new-yorkais lugubre, non ?

Le ferry part de Manhattan au niveau de Midtown 34th street et rejoint le Pier 11 à Wall street en desservant Long Island City, Greenpoint, North et South Williamsburg ainsi que le Brooklyn Bridge Park


Comme je viens d'emménager non loin de l'embarcadère de Midtown, je sens que je vais le fréquenter encore plus souvent qu'avant pour mes virées du week-end à Brooklyn, d'autant que l'on peut y embarquer avec son vélo. Et ça va commencer dès le week-end prochain puisque la MTA nous fait la belle surprise de nous priver de connexion entre Manhattan et Brooklyn avec le métro L pendant 6 week-ends d'affilée… Juste au moment où il commence à faire beau bien sûr


Seul point négatif : C'est quand même un peu moins économique que le métro car un trajet, quelque soit votre point de départ ou de destination, coûte 4 dollars en semaine et 6 dollars le week-end. Mais le spectacle les vaut, non ?

Les infos sur les points de d'embarquement et les horaires sont dispos sur le site East River Ferry.

Retrouvez moi aussi sur facebook et sur instagram @curieuseny

mercredi 8 avril 2015

Dans la fraîcheur hivernale de la Death Valley


L'approche de la Death Valley offre déjà un spectacle magnifique. Nous sommes arrivés par l'ouest et la Sierra Nevada et ce n'est pas loin de 1500 mètres de dénivelé qu'il faut descendre avant d'entrer à proprement parler dans la vallée. J'attendais avec impatience cette étape de notre blogtrip Voyageurs du Monde alors, à ce moment là, je jubile.


Nous arrivons à notre hôtel, Stovepipe Wells Village, situé au coeur du parc et à deux pas des dunes de Mesquite. Nous avons juste eu le temps d'aller mettre nos pieds dans le sable avant qu'il fasse noir. Enfin noir, pas vraiment. Le ciel était dégagé donc la nuit très  étoilée. Ici pas de pollution lumineuse alors le spectacle est grandiose. On fera même un saut dans une "star party" pour rencontrer les astronomes du club de Vegas venus en nombre avec d'incroyables télescopes.


Le lendemain, le temps est beaucoup moins clément et le soleil ne fera qu'une timide apparition au petit matin pour me permettre cette photo des dunes prises dans les vents.


Il ne faisait d'ailleurs pas bien chaud, le vent soufflait et j'ai même enfilé un pull et un Kway. Je ne m'attendais pas vraiment à ça dans l'un des endroits les plus chauds de la planète... Mais ce temps aura un avantage certain pour nous : nous allons pouvoir explorer la Death Valley sans souffrir de la chaleur. 
Nous commençons d'ailleurs par une petite marche dans Mosaic Canyon... Ca me rappelle les décors de films de mon enfance et je m'attend presque à voir un cyclope surgir !


Nous prenons ensuite la route vers le nord pour la visite du château de Scotty. L'histoire de cet endroit est assez rocambolesque… Le fameux Scotty était un escroc notoire qui avait réussi à soutirer des fortunes à un milliardaire en lui faisant croire qu'il avait découvert une mine d'or dans la Death Valley. Mais ce dernier finira par se rendre compte de la supercherie en venant voir par lui-même cette fameuse mine. Pourtant, il n'en voudra même pas à Scotty car il va vite réaliser que le temps sec de la Vallée améliore sa santé au point qu'il décida même de s'y faire construire un château. Vous connaîtrez tous les détails de cette amitié hors norme en suivant la visite guidée qui est vraiment sympa à faire.


Non loin du château, le cratère Ubehebe mérite que l'on fasse un petit crochet. Il s'est formé il y a 300 ans après une explosion volcanique et un petit chemin permet d'en faire le tour.


Sur la route du retour, nous ferons un arrêt rapide par Titus canyon. Nous n'arrivons malheureusement pas dans le bon sens de circulation pour le traverser en voiture donc nous nous contenterons de quelques centaines de mètres à pied… Dommage ! Mais la vallée de la Mort c'est très grand et si on veut en faire un max en une journée il faut optimiser.


Nous continuons vers le sud pour voir un des rares points d'eau du parc, le Salt Creek Interpretive Trail et rencontrer une espèce de poisson très rare qui vit dans les mares d'eau salée : le puppy fish.


Direction ensuite Badwater, un lac salé asséché qui se trouve tout de même à 30 mètres sous le niveau de la mer.


Il nous reste ensuite juste assez de temps avant la nuit pour faire la route de l'Artist Palette.  Les différents minéraux que l'on trouve dans ces roches donnent aux collines toutes ces couleurs incroyables. 



Nous n'aurons pas le temps d'aller jusqu'à Dante's view et le Zabriskie Point était malheureusement fermé au public. Si notre périple dans la Death Valley fut intense, la journée n'est pourtant pas encore terminée car c'est Las Vegas qui nous attendait pour la soirée. Le contraste fut de taille mais ce sera pour un prochain article !

Vous pouvez voir plus de photos de ce voyage en Californie chez mes complices de voyage sur le blog de Mathilde et de Paris Tu Paris.

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny


lundi 30 mars 2015

Brunch chez French Louie, Boerum Hill

Ca fait longtemps qu'on n'avait pas parlé de New York sur ce blog ! Il faut dire que je me suis pas mal baladée ces derniers mois alors la rubrique Voyages s'est bien enrichie. Et puis, il faut bien avouer que l'hiver a été très rude dans la grosse pomme et que ma motivation à sortir l'appareil-photo (ou juste sortir tout court !) ces derniers mois a parfois manqué... Mais j'ai découvert quelques adresses récemment dont il faut que je vous parle.


Je me suis retrouvée chez French Louie un dimanche matin en cherchant un brunch où emmener mes parents avant d'aller assister à une messe gospel à la Brooklyn Tabernacle, dans Downtown Brooklyn. C'est l'équipe de Buttermilk Channel, un autre brunch classique de Carroll Gardens, qui est derrière cette nouvelle adresse qui sert une cuisine américaine d'inspiration française et c'est une belle réussite. Nous sommes arrivés de bonne heure donc nous n'avons eu aucun mal à trouver une table mais la salle s'est ensuite très vite remplie. A la carte, on retrouve des classiques du brunch mais avec un petit twist sympa. Mes oeufs bénédicte au crabe servis sur un croissant étaient un vrai délice car la sauce hollandaise était à tomber. La tartine de truite fumée avait également fière allure et je suis obligée de donner une mention spéciale aux frites maison. Maintenant, j'attends avec impatience que le printemps se décide enfin à s'installer à New York pour pouvoir y retourner et m'installer dans la grande cour extérieure.




French Louie
320 Atlantic Avenue (Hoyt Street)
Boerum Hill, Brooklyn

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny



mercredi 25 mars 2015

On the road… entre Sequoia Park et Death Valley


Au programme de notre roadtrip, il n'y avait finalement qu'une seule grosse journée de route prévue. Notre GPS nous indiquait en effet 5h entre Three Rivers dans Sequoia National Park et Stovepipe Wells au coeur de la Death Valley car il faut contourner la chaîne montagneuse de la Sierra Nevada. Manu, notre chauffeur officiel du voyage n'a pas peur de passer des heures derrière le volant donc il était le premier partant pour éviter les grands axes et prendre les chemins de traverse. Du coup, on n'aura pas mis 5h mais plutôt 9 pour atteindre la Death Valley mais on en a pris plein les mirettes et c'est ce qui compte. Il faut aussi dire qu'avec 4 photographes/bloggeurs en voiture, on n'avance pas très vite vu le nombre de pauses qu'il faut faire !


Pendant ces quelques heures, nous serons passés par toutes sortes de paysages et j'avais envie de vous faire partager cette belle journée de voiture. Par contre, ne me demandez par où on est passé exactement parce que même avec Google maps je n'arrive pas à retrouver notre itinéraire précis...
En quittant Sequoia National Park, nous découvrons avec ravissement la route que nous avions empruntée de nuit 2 jours plus tôt. Le matin est brumeux, le paysage a un air d'Ecosse, c'est très beau.


En redescendant vers Bakersfield, Manu a donc bifurqué à un moment sur la gauche pour emprunter une petite route qui devait nous permettre de couper vers Indian Wells. Là, j'ai  eu l'impression d'avoir quitté l'Ecosse pour sa voisine irlandaise. C'est toujours aussi beau et paisible.


A mesure que l'on grimpe sur les contreforts de la Sierra Nevada, nous finissons par retrouver le soleil qui ne nous quittera plus de la journée. Notre balade nous vaudra à un moment 20 km de piste sur des routes de montagne et là on se sent vraiment seul au monde. On retrouve un semblant de civilisation à Glenville, où l'on trouve enfin une station service pour l'arrêt pipi-essence-chips obligatoire.


Les paysages commencent à changer autour de nous quand nous approchons de Lake Isabella. La forêt verdoyante laisse doucement place à une végétation de moins en moins fournie.


Nous laissons enfin dernière nous les lacets de la Sierra Nevada et roulons sur des grandes lignes droites qui commencent à nous faire penser à la Death Valley. Il reste bien encore quelques joshua trees sur le côté de la route mais les paysages sont de plus en plus désertiques. On fera le plein d'essence et de galons d'eau dans la dernière station service avant le parc.


Et voila, il ne nous reste plus que quelques kilomètres et 2 petits massifs à passer et nous serons enfin dans la fameuse Vallée de la Mort. J'avoue que c'était l'étape de ce blogtrip Voyageurs du Monde que j'étais le plus impatiente de découvrir et je vous montre tout ça très prochainement.

Retrouvez moi aussi sur facebook et sur instagram @curieuseny

lundi 23 mars 2015

Une journée au Sequoia National Park


Los Angeles, c'était vraiment bien mais il était temps d'attaquer le roadtrip à proprement parlé. C'est vrai que quand Voyageurs du Monde nous a parler de ce voyage en Californie, j'imaginais tout de suite route interminable et grands espaces. La suite du voyage a comblé mes attentes.
Nous avons quitté, péniblement (évitez les heures de pointe dans cette ville !), LA en fin de journée pour rejoindre le Sequoia National Park à quelque 300 km au nord. Nous avons fait le voyage de nuit donc nous arrivons sur place sans avoir aucune idée de ce qui nous entoure. Notre hôtel dans le village de Three Rivers est bien pratique car il est situé à quelques kilomètres de l'entrée du parc. 


En hiver, certaines routes du parc sont fermées à cause de la neige comme l'accès à Kings Canyon Road. Mais nous avons de la chance, l'hiver n'a pas été trop rude cette année donc nous pourrons circuler facilement dans la partie ouverte du parc et la journée entière que nous y passerons nous permettra d'en découvrir une bonne partie. La seule neige que nous verrons est finalement celle des sommets de la Sierra Nevada non loin.


Nous commençons la journée par un peu d'exercice pour atteindre le sommet de Moro Rock. La vue là-haut est grandiose. J'adore cette fine brume qui recouvre les arbres en contrebas.



Mais la grande attraction de Sequoia Park, c'est bien sûr la présence de ces arbres millénaires géants. On se sent vraiment comme une fourmi à côté de ces mastodontes. Le  problème c'est que, du coup, ils sont vraiment difficile à prendre en photos... Impossible de les faire tenir en entier dans le cadre !


Nous avons rendu visite aux 2 stars du parc : le General Sherman et le General Grant, les deux arbres les plus volumineux du monde, rien que ça ! Il faut dire qu'ils ont plus de 2000 ans...


Nous nous sommes arrêtés au gré de nos envies et du paysage tout au long de la journée jusqu'au coucher du soleil. Nous avons même croisé de nombreux cervidés vraiment pas farouches autour de Crescent Meadow.


Le pique-nique léger du midi n'était plus qu'un lointain souvenir à ce moment-là et nous avions tous des images de bons gros steaks devant les yeux en prenant la route du retour. Nous allions être exaucés au delà de nos espérances quand notre route croisa celle de Pinehurst Lodge and Restaurant.


Evidemment, j'ai adoré tout de suite cet endroit : l'ambiance est rustique à souhait, il y a un feu de cheminée qui crépite, des bières locales et surtout de l'entrecôte à la carte ! On ne pouvait pas rêver mieux pour finir cette journée…


Retrouvez plus de photos de ce trip sur Paris tu Paris et le blog de Mathilde 


Et retrouvez moi sur facebook et sur instagram @curieuseny