lundi 9 octobre 2017

Rando et culture dans les Hautes Vosges


Une fois n'est pas coutume, mon passage annuel en France a eu lieu en septembre. L'enchaînement grisaille/froid/gastro/sinusite des derniers Noel n'y est peut-être pas étranger ! J'ai donc décidé cette année de retrouver mon beau pays pour profiter des premières belles journées d'automne et mon voeu fut exaucé. Après une première semaine à jouer les touristes du côté du Cap Ferret et dans la vallée de la Loire, j'ai pris la direction de mes Vosges natales. Ce fut l'occasion d'aller voir si le "fall foliage" y est aussi beau que dans le Vermont. Et la réponse est... oui !
La première journée en famille nous a menés au Haut du Tot, la plus haute commune des Vosges. Une superbe expo photo en plein air, les sentiers de la photo, y est installée et on y accède gartuitement par les Jardins de Bernadette. Le travail de 4 artistes, locaux et internationaux, est disséminé le long de sentiers balisés entre prairies et forêts. J'ai particulièrement apprécié de travail de Joel Couchouron et son exposition "Les gens d'ici" qui rassemblent ses clichés de 40 années à explorer les villages vosgiens à la rencontre de ses habitants.


Le travail, plus artisitique, de Julien Felix, un autre artiste local, y était aussi présenté. Mais mon coup de coeur va à l'Américain Edward S. Curtis et ses Indiens d'Amérique. Ce photographe du début du XXème siècle s'est passionné pour la culture amérindienne et y a consacré sa vie. Les beaux visages des Indiens trouvent parfaitement leur place au milieu des arbres de la forêt vosgienne. Dépêchez-vous, l'expo de Curtis sera décrochée à la fin du mois. Les autres expos devraient rester en place jusque début décembre et les premières neiges.

Le programme de la deuxième journée fut encore plus sportif et l'occasion d'une journée entre soeurettes. Après une bonne nuit et un petit-déjeuner roboratif à la ferme du Vieux Sapin à La Bresse, nous avons pris la direction de la Route des Crêtes qui sépare le massif entre versant vosgien et versant alsacien. Nous nous sommes garées au col de la Schlucht et c'est parti pour 4h30 de rando. 


Apparemment, ce tracé est trés populaire en haute saison mais un vendredi fin septembre nous n'y avons pas croisé grand monde. La première partie, le Sentier des Roches, porte bien son nom. Il faut être prudent sur ce chemin caillouteux et très étroit qui longe par moment de beaux précipices ! Il faut compter 1h30 pour rejoindre la clairière de Frankental qui se prête bien à une petite pause. 


La remontée sur le Honeck prend ensuite une bonne heure mais quelle vue au sommet ! Et puis une auberge nous y attendait pour un rafraîchissement mérité. La dernière heure de marche sur les chaumes pour retourner à notre point de départ est facile. D'autant que le paysage est à couper le souffle, surtout à cette saison où les couleurs sont absolument magnifiques.

Je suis ravie d'avoir pu profiter ainsi de ma famille et de ma belle région. Un bon bol d'air avant de retrouver les gratte-ciels !

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !