mardi 3 mars 2015

36 heures à Nashville, Tennessee

Les jours de congés sont une denrée assez rare aux US mais le moindre jour férié est toujours l'occasion d'aller découvrir une nouvelle région. Pour President Day, je suis donc partie avec mes collègues dans le Tennessee et la première étape du week-end, c'était Nashville, berceau de la country music.
La ville compte un nombre incalculable de bars où la musique live résonne presque du matin au soir. Vous n'aurez que l'embarras du choix sur Broadway dans le quartier de Downtown. C'est également "the place to be" si vous voulez un beau chapeau de cow-boy ou une paire de santiags. Mais attention ça peut faire mal au porte monnaie. J'ai remis ces "beautés" visibles plus bas et affichées à 850 dollars sur leur présentoir ! 


C'est dans ce quartier que vous trouverez aussi le très grand Music City Center qui abrite le musée de la Country. La file d'attente nous a découragés mais nous nous sommes consolés au Hatch Show Print, une imprimerie fondée à la fin du XIXème siècle qui produit toujours des affiches de concert.  Cet endroit est très sympa !


Nashville, ce n'est pas que la country. Jack white, le leader des White Stripes y a installé depuis quelques années ses studios de musique et il n'est pas le seul. Beaucoup de groupes viennent profiter des installations disponibles dans la ville pour produire leurs albums. Nous avons fait le stop obligatoire au Third Man Records. Les studios eux-mêmes ne se visitent malheureusement pas mais une sorte de mini-musée vous permet d'utiliser quelques vieux gadgets amusants !


Pour le brunch, j'avais très envie de tester Husk, le restaurant du célèbre chef Sean Brock. Il est installé dans une belle maison bourgeoise, non loin de Downtown, et notre arrivée tardive nous a permis d'obtenir une table en cette journée "busy" de Saint-Valentin. Le menu du brunch n'avait finalement pas grand chose de très original mais c'était très bon et bien exécuté et surtout moins cher qu'un brunch lambda à New York… Essayez peut-être plutôt de venir pour diner. 


Nous sommes ensuite allés nous balader sur le campus de l'université de Vanderbilt qui est dans le pur style des universités chics américaines avec notamment son quartier regroupant les maisons de fraternité des étudiants.


Non loin, on trouve l'une des curiosités de Nashville :  le Parthénon. C'est une réplique de celui d'Athènes qui a été construit à l'occasion de l'exposition célébrant le centenaire du Tennessee en 1897. Les Américains ne cesseront jamais de m'étonner ! Et je n'étais pas au bout de mes surprises. Comme on n'est pas loin du campus où tous les étudiants s'adonnent bien sûr au sport, des conseils pour utiliser le bâtiment à des fins sportives sont disséminés ça et là…


Grâce à Yelp, nous avons atterris ensuite au Bobby's Idle Hour Tavern, un bar de quartier comme je les aime. Les habitués étaient un peu surpris de voir débarquer  des touristes mais ils n'ont pas été avares en conseil pour la suite de notre soirée ! 


C'est comme ça que nous nous sommes retrouvés pour quelques verres au très sympathique Bourbon Street Blues and Boogie bar. 


Nous avons ensuite rejoint le quartier de East Nashville dans lequel nous logions. Je ne vous conseillerais pas notre logement airbnb car, même si bien placé et spacieux, nos hôtes ne se sont pas montrés à la hauteur. Notre réservation avait été faite pour 3 personnes mais la chambre n'était clairement pas prévue pour ça puisque l'un de nous a dû dormir sur un canapé non convertible avec un simple plaid. Et si je vous dis qu'il faisait très froid ce week-end là et que le chauffage ne fonctionnait pas, vous comprendrez que l'expérience n'était pas des plus agréables...
East Nashville donc... C'est le nouveau quartier hipster de la ville et la plupart des bars et restos se trouvent non loin du carrefour appelé Five points. Nous avons d'ailleurs fini la soirée en musique au The 5 Spot, un sympathique bar avec de la musique live, of course.
Preuve que le quartier est en pleine "hisptérisation", le coffee ou nous avons petit-déjeuné le lendemain matin, Barista Parlor, semble sortir tout droit de Brooklyn. Même le moka, excellent au passage, est fait avec du chocolat Mast Brothers !


Pour un endroit un peu plus authentique, tentez le Post East non loin et visitez ou juste dégustez quelques carrés de chocolat à la fabrique Olive & Sinclair, en face. 


Nous avons ensuite pris la route de Memphis. Oui, mes collègues, américain et chilien ont eu le plaisir de découvrir notre star nationale, Eddy Mitchell pendant ce trajet qui leur a peut-être paru très long... La suite de la journée ne s'est d'ailleurs pas du tout déroulée comme prévue mais je vous raconte ça au prochain épisode !

Merci à Laura du blog Far West Coast pour son article sur Nashville dans lequel j'ai pioché quelques bonnes adresses.


Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny


2 commentaires:

  1. Merci Jeanne pour le lien vers mon blog !
    J'avais adoré Hatch Show Print et The 5 Spot. Et en grande fan de coffee shops, le Barista Parlor m'avait bien plu aussi !

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce papier sur lequel je suis tombé un peu par hasard, il faut le dire. J'ai dans les cartons depuis longtemps un projet de road trip le long de la Highway 61 aka "Blues Road", un arrêt sur Memphis était envisagé. Rien que pour le musée des affiches de concerts (je suis graphiste, c'est aussi pour ça que ça me parle), je pense que le détour va se faire. Merci pour ces conseils !

    RépondreSupprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !