dimanche 8 mars 2015

48 heures de galère à Memphis

Je vous ai laissés la dernière fois à la sortie de Nashville, sur la route de Memphis. Le trajet entre les deux villes est de 3 heures en empruntant l'autoroute et le paysage ne présente pas un intérêt particulier, surtout en hiver. Nous avons quand même fait un stop en route pour aller voir le travail d'un loufoque de la région, Billy Tripp qui construit depuis 1989 une énorme structure métallique en constante évolution, The Mindfield. C'est étonnant et ca vaut bien un petit détour par Brownsville.



Une fois arrivés à Memphis, nous prenons possession de notre chambre de motel, à deux pas de Graceland et nous décidons d'aller manger un morceau dans un BBQ non loin avant d'entamer la longue visite de la demeure du King et d'aller ensuite s'encanailler sur Beale Street. Mais c'est attablés devant nos ribs que tout a commencé à partir en vrille...


Nos téléphones ont commencé à s'affoler. Une tempête de neige et de glace allait s'abattre le lendemain sur le Tennessee. Nous qui devions retourner à Nashville en fin de journée pour attraper nos vols de retour n'allions certainement pas pouvoir prendre la route et les vols avaient toutes les chances d'être annulés. Dilemne : tenter de sortir de ce guêpier avant que la tempête n'arrive et sacrifier notre visite de Memphis ou croiser les doigts et espérer que la météo se trompe une fois de plus ? Mes collègues décident de jouer la sécurité et appellent leur compagnie aérienne US Airways qui les met sans problème sur un vol le soir même pour New York, depuis Memphis, sans frais supplémentaires.
Pour moi, ça se corse un peu. Le lendemain, je ne devais pas rentrer à New York avec eux mais partir rejoindre à Los Angeles Mathilde et Manu du Blog de Mathilde et Samantha de Paris Tu Paris pour entamer un blogtrip organisé pour nous par l'agence de voyage parisienne Voyageurs du Monde.
Mon billet d'avion ayant été réservé par eux, j'appelle à la rescousse leur conciergerie USA ! Moi aussi je veux m'extirper de là avant d'être coincée... Mais malgré leur aide, il s'avère qu'American Airlines n'est vraiment pas flexible (cela dit, je ne suis pas vraiment étonnée...) et il est impossible de me mettre sur un vol rejoignant LA le soir même sans débourser des frais astronomiques de changement de vol et d'aéroport... Je suis donc rebookée le lendemain, jour de la tempête... Ca s'annonce mal mais American Airlines assure qu'ils n'ont pas d'avis de mauvais temps annoncé… 
Je regarde donc tristement partir mes collègues et file rejoindre mon motel... Ma première nuit en tête à tête avec Elvis peut donc commencer. Il faut dire qu'on n'avait pas fait les choses à moitié et qu'on avait choisi le motel le plus kitsch possible : la piscine en forme de guitare, les haut-parleurs qui diffusent les tubes du King à longueur de journée et les portraits de la star qui recouvrent les murs de la chambre...



Au petit matin, le tour de la piscine a bien changé d'allure depuis la veille et les routes, voitures et arbres sont recouverts de glace (et ça n'était pas arrivé depuis plus de 20 ans...). Évidemment, mon vol ne tarde pas être annulé... Je rappelle donc Émilien de Voyageurs du Monde. On commence à bien se connaître ! Il se démène pour réussir à me faire sortir de là le plus vite possible mais il va bien falloir que je me résigne à passer une seconde nuit en tête à tête avec Elvis.



A ce stade-là, je sais que je vais manquer la première journée du trip à Los Angeles mais je ne suis pas encore désespérée. J'ai toute la journée pour aller explorer Graceland de fond en comble ! Mais en fait non... C'est fermé pour la journée à cause des intempéries... La poisse vous avez dit ?!
Les seuls endroits où je peux me rendre à pied sans risquer ma vie au bord d'une route gelée c'est un Dollar General et une station service qui vend aussi du fried chicken. Impossible de toute façon de m'échapper, même les taxis ne circulent pas. Alors, entre poulet frit, chips et snickers, ce fut vraiment 48h de pure gastronomie ! Il ne me reste plus que la TV mais après 5-6 épisodes d'affilée de "Law and Order", le moral commence un peu à baisser... Au moins les haut-parleurs se sont tus et j'ai une pause d'Elvis mais la journée est longue.



















Le lendemain matin, il y a de l'espoir : les vols ont repris. Le mien est annoncé à l'heure, j'ai une courte correspondance à Chicago mais je devrais être à LA pour dîner. Bon je vous passe les détails, surtout le moment où j'ai vraiment cru que j'allais passer une 3ème nuit à Memphis et que j'ai failli pleurer (si si vraiment) mais malgré du retard et un changement de correspondance à Chicago, j'arriverai enfin à LA avant minuit. 


















En tout cas merci encore à Voyageurs du Monde. Grâce à vous, je ne me suis pas sentie complètement abandonnée en plein milieu des USA et mon Chicago-LA en first class fut un pur bonheur : mon premier repas digne de ce nom en 2 jours !
L'aventure peut donc commencer et le récit de ce trip va suivre très bientôt. En attendant vous pouvez déjà retrouver les quelques photos postées au fur et à mesure sur ma page Facebook et mon Instagram.

PS : une fois n'est pas coutume, les photos de ce post ont été prises avec mon téléphone. Il faut croire que j'ai même pas eu le moral pour sortir l'appareil photo !

Retrouvez moi aussi sur facebook et sur instagram @curieuseny

7 commentaires:

  1. Oh la la quelle galère ce tête à tête avec Elvis ! ;-) Heureusement, la suite du voyage a l'air bien plus sympa ! Hâte de la découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les photos de la suite arrivent vite !

      Supprimer
  2. C'est drôle (bon ok, pas sur le moment je le reconnais!!) de lire ton article et de découvrir ce que tu as vécu pendant ces 48h, en l'ayant vécu à distance par petites bribes par l'entremise de Mathilde ! Quelle épopée tout de même !! Heureusement que le sauveur Emilien était là ;) Je comprends et partage ton sentiment, dans ces moments de galère ou on a l'impression que le monde entier nous en veut (surtout dame nature!), ca fait du bien de savoir qu'on est pas seul et qu'il y a quelqu'un au bout du fil qui se démène pour nous sortir de là :)

    Vivement la suite et que l'aventure Californienne commence !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non mais c'est vrai, c'est drole d'y repenser maintenant ! c'etait une expérience de voyage etonnante ;)

      Supprimer
  3. Je découvre ton blog grâce à celui de Mathilde, et je dois dire... que c'est très immersif et très bien écrit !
    Merci beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour,
    Nos avons visiter Menphis il y a 2 hiver de ca, j avais beaucoup aime ce charme desue de veille Amerique.
    Vous y etes retourner depuis pour conjure le mauvais sort?

    RépondreSupprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !