mardi 21 août 2012

Food, Inc. et mon boucher de Harlem

Dimanche, j'ai regardé Food, Inc., le documentaire coup de poing sur l'industrie agro-alimentaire aux US. J'avoue que je n'ai pas appris grand chose dont je ne me doutais déjà. Malgré tout, il est quand même hallucinant de voir à quel point une poignée de sociétés tentaculaires tiennent fermiers et consommateurs par les c...
La société américaine a développé un système bien verrouillé qui aujourd'hui se mord la queue et l'exemple de cette famille de 4 personnes qui semblent penser qu'ils n'ont pas d'autres choix que de prendre la majorité de leurs repas au drive-in du Burger King est assez révélatrice du problème. Pour 11 dollars et 0 minute passée dans une cuisine,  ils engloutissent chaque jour une sacrée dose de cochonneries (que les porcs me pardonnent...). La mère de famille a pourtant bien conscience que toute cette nourriture n'a rien de sain. Le père est lui-même atteint de diabète et son traitement mensuel leur coûte 200 dollars. Leur dilemme: payer ce traitement mais continuer à manger cette nourriture à bas prix, ou garder cet argent et acheter de la nourriture saine pour leurs enfants. Ils semblent avoir choisi la première option.... Au supermarché, on les voit reposer un brocoli car il coûte 1 dollar, prix du cheeseburger chez Burger King. Là, j'avoue que je commence à pester devant la TV et j'ai envie de prendre madame par la main et lui montrer qu'en un quart d'heure avec un brocoli et un paquet de pâtes, elle a un repas sain pour sa famille pour à peine 3 dollars. Tu rajoutes 2 dollars de plus et t'as même un peu de parmesan râpé par dessus, le tout pour à peine la moitié du prix du menu Burger King.... L'eau du robinet sera aussi toujours moins chère que n'importe quelle cannette de soda... Y a du boulot...
Et je ne parle même pas ici des conditions d'élevage des animaux et de la qualité des produits qui en découlent, c'est tout bonnement ignoble. Je pourrais vous faire un compte rendu de 3 pages mais c'est pas le but ici : autant regarder le reportage.


 En France, j'ai toujours essayé de faire attention à ce que je mettais dans mon assiette, alors évidemment, j'ai redoublé de vigilance en arrivant aux US. J'ai même un peu de mal à faire confiance aux certifications de la FDA et USDA concernant les produits bio par exemple. La plupart des décideurs au sein de ces départements d'état sont aussi les membres des comités exécutifs de Monsanto et compagnie... Permettez-moi de douter de leur indépendance et de leur bonne foi...

Mais alors que mange-t-on ?? Voici les solutions que j'ai trouvées :

Pour les légumes locaux et de saison, je vous avais déjà parlé de mon abonnement à un panier hebdomadaire. Verdict après quelques semaines : c'est top, bien frais et varié !
J'ai aussi beaucoup réduit ma consommation de viande mais je n'allais quand même pas devenir végétarienne moi qui tuerais pour un bout de bacon ! J'ai trouvé l'endroit parfait pour me fournir en bons steaks ! Amateurs de viande, je vous recommande chaleureusement ma boucherie : Harlem Shambles


Il y a moins d'un an, les frères Forrester ont ouvert cette boucherie car ils avaient du mal à trouver à New-York et plus particulièrement uptown, la viande qui correspondait à leurs critères : animal élevé en plein air et localement, nourri uniquement avec de l'herbe et sans antibiotiques. La viande est ensuite bien mûrie et ca fait toute la différence. C'est aussi un des rares endroits où on trouve certains morceaux qu'ils appellent d'ailleurs des ''french cuts'': bavette, faux filet... Les carcasses arrivent ici entières et tout est découpé sur place. Ils font aussi des saucisses maison et de très bonnes tourtes à la viande. J'y trouve même maintenant mes oeufs fermiers, du lait et du pain. Que demande le peuple ? Le prix, vous allez me dire ? Bah, ca dépend de ce que vous prenez ! Côtes et entrecôtes ne sont évidemment pas données (mais absolument délicieuse) mais mes 2 belles bavettes me coûtent autour de 8-10 dollars. Mes 12 gros oeufs fermiers, 6 dollars. It's worth it, comme on dit ici !!!


Photo courtesy Harlem Shambles

2 commentaires:

  1. Ca fait un bout de temps que ce documentaire me tend les bras sur Netflix mais je renonce toujours de peur de déprimer après l'avoir regardé!
    Mais sinon, top l'adresse de boucherie! Pas tout près de chez moi mais la bonne viande, ça se mérite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et crois moi, tu ne seras pas décue!

      Supprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !