mercredi 8 avril 2015

Dans la fraîcheur hivernale de la Death Valley


L'approche de la Death Valley offre déjà un spectacle magnifique. Nous sommes arrivés par l'ouest et la Sierra Nevada et ce n'est pas loin de 1500 mètres de dénivelé qu'il faut descendre avant d'entrer à proprement parler dans la vallée. J'attendais avec impatience cette étape de notre blogtrip Voyageurs du Monde alors, à ce moment là, je jubile.


Nous arrivons à notre hôtel, Stovepipe Wells Village, situé au coeur du parc et à deux pas des dunes de Mesquite. Nous avons juste eu le temps d'aller mettre nos pieds dans le sable avant qu'il fasse noir. Enfin noir, pas vraiment. Le ciel était dégagé donc la nuit très  étoilée. Ici pas de pollution lumineuse alors le spectacle est grandiose. On fera même un saut dans une "star party" pour rencontrer les astronomes du club de Vegas venus en nombre avec d'incroyables télescopes.


Le lendemain, le temps est beaucoup moins clément et le soleil ne fera qu'une timide apparition au petit matin pour me permettre cette photo des dunes prises dans les vents.


Il ne faisait d'ailleurs pas bien chaud, le vent soufflait et j'ai même enfilé un pull et un Kway. Je ne m'attendais pas vraiment à ça dans l'un des endroits les plus chauds de la planète... Mais ce temps aura un avantage certain pour nous : nous allons pouvoir explorer la Death Valley sans souffrir de la chaleur. 
Nous commençons d'ailleurs par une petite marche dans Mosaic Canyon... Ca me rappelle les décors de films de mon enfance et je m'attend presque à voir un cyclope surgir !


Nous prenons ensuite la route vers le nord pour la visite du château de Scotty. L'histoire de cet endroit est assez rocambolesque… Le fameux Scotty était un escroc notoire qui avait réussi à soutirer des fortunes à un milliardaire en lui faisant croire qu'il avait découvert une mine d'or dans la Death Valley. Mais ce dernier finira par se rendre compte de la supercherie en venant voir par lui-même cette fameuse mine. Pourtant, il n'en voudra même pas à Scotty car il va vite réaliser que le temps sec de la Vallée améliore sa santé au point qu'il décida même de s'y faire construire un château. Vous connaîtrez tous les détails de cette amitié hors norme en suivant la visite guidée qui est vraiment sympa à faire.


Non loin du château, le cratère Ubehebe mérite que l'on fasse un petit crochet. Il s'est formé il y a 300 ans après une explosion volcanique et un petit chemin permet d'en faire le tour.


Sur la route du retour, nous ferons un arrêt rapide par Titus canyon. Nous n'arrivons malheureusement pas dans le bon sens de circulation pour le traverser en voiture donc nous nous contenterons de quelques centaines de mètres à pied… Dommage ! Mais la vallée de la Mort c'est très grand et si on veut en faire un max en une journée il faut optimiser.


Nous continuons vers le sud pour voir un des rares points d'eau du parc, le Salt Creek Interpretive Trail et rencontrer une espèce de poisson très rare qui vit dans les mares d'eau salée : le puppy fish.


Direction ensuite Badwater, un lac salé asséché qui se trouve tout de même à 30 mètres sous le niveau de la mer.


Il nous reste ensuite juste assez de temps avant la nuit pour faire la route de l'Artist Palette.  Les différents minéraux que l'on trouve dans ces roches donnent aux collines toutes ces couleurs incroyables. 



Nous n'aurons pas le temps d'aller jusqu'à Dante's view et le Zabriskie Point était malheureusement fermé au public. Si notre périple dans la Death Valley fut intense, la journée n'est pourtant pas encore terminée car c'est Las Vegas qui nous attendait pour la soirée. Le contraste fut de taille mais ce sera pour un prochain article !

Vous pouvez voir plus de photos de ce voyage en Californie chez mes complices de voyage sur le blog de Mathilde et de Paris Tu Paris.

Retrouvez moi aussi sur facebook et instagram @curieuseny


7 commentaires:

  1. J'ai visité la Death Valley fin décembre il y a un an et de demi, il faisait beau et bon. Je me suis jurée de ne jamais y venir en pleine saison, les panneaux et flyers présentant les démarches à suivre, to do et not to do à cette période m'ont laissé de glace !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'etonnes, j'etais ravie de pouvoir me balader dans le parc ! Bises !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci Clara ! Faut dire qu'il y a pas grand chose a faire avec de tels paysages ;)

      Supprimer
  3. Magnifiques photos... à la hauteur des paysages environnants je suppose.

    RépondreSupprimer
  4. Nous on a visité la Death Valley au mois d'août et la chaleur était impressionnante ! 50°
    On voyait des mirages croyant que c'était des flaques d'eau et je pense qu'on pourrait devenir fou dans un tel désert, abandonné de tous
    Je reconnais que je guettais d'un oeil le car climatisé qui nous attendait !

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ce reportage. Moi aussi je suis fan de cette région grâce au film "Valley of Love" sorti en 2015 avec Depardieu/Huppert. Si j'allais par là bas, ça serait aussi en hiver...^^

    RépondreSupprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !