lundi 3 décembre 2012

Paris, I miss you (sometimes)

Après une année à New York, je m'autorise un petit post nostalgique. J'ai passé presque 10 ans à Paris avant de m'expatrier et il y a bien quelques aspects de la vie parisienne qui finissent par me manquer !




Les transports en communs : Aaah la propreté et la luminosité du métro parisien... J'aimais bien aussi sa fréquence et la facilité de connexion entre les lignes. Ici c'est sombre, les voies sont jonchées de détritus et les rats s'en donnent à cœur joie. En plus, t'as intérêt à bien étudier le site de la MTA avant de sortir le soir ou le we car les changements sur le réseau sont incessants. Tu montes dans la A et tu te retrouves à faire le trajet de la F et comme tu ne comprends rien à ce que le monsieur raconte dans son micro, t'es dans la merde ! Un bon point quand même pour NY : le réseau fonctionne 24h/24 (ceci expliquant certainement cela).
Et ne parlons pas du bus, c'est la galère : c'est bien connu que les Américains n'aiment pas beaucoup marcher, alors il y a un arrêt à chaque rue. Résultat, on va plus vite à pied...

Les cafés et leur terrasse : Un verre de bon vin à 4-5 euros avec une petite cigarette tout en regardant les gens passer et en papotant avec une copine, c'était bien ça. Ici, le moindre verre de vin même pas trop bon coûte au minimum 8-10 dollars, les terrasses sont vraiment rares et sont le plus souvent réservées à la restauration et pour fumer il faut se lever pour se mettre de l'autre côté de la limite de la terrasse. Ici, la plupart des bars servent aussi à manger (des fois qu'on viendrait à mourir de faim dans cette ville) et si vous venez seulement pour un verre, on vous enverra souvent vous installer au bar déjà bondé...
J'ai quand même trouvé quelques alternatives dans les backyard de Brooklyn et j'ai troqué le vin contre les cocktails !

Monoprix : Entre les fringues, la maison, la parapharmacie et la bouffe, une partie non négligeable de mon salaire s'envolait chez Monop, définitivement mon magasin préféré. A mon grand désespoir, je n'ai trouvé aucun équivalent ici. Pour la maison et les fringues, Target c'est pas mal mais il y en a seulement 1 à Manhattan et 1 à Brooklyn. Pour la bouffe c'est Fairway, mais le raffinement de Monop gourmet ou Monop bio n'est pas au RDV. Et Duane Reade, c'est tout sauf glamour ! Mes invités sont donc chargés de m'amener à chaque visite, du tarama, des sauces Sacla et un bidon d'eau démaquillante Bioderma ! Sinon bien sûr, ma boulangerie de quartier me manque aussi énormément...

Les râleurs et les resquilleurs : Nan je rigole ! Enfin quoique... Les vendeurs qui me mettent le grappin dessus en voulant tout connaître de ma vie, le serveur au resto qui vient voir si tout va bien toutes les 5 min, l'impossibilité de regarder un plan de NY sans que quelqu'un te saute dessus dans la minute pour savoir s'il peut t'aider, les gens toujours très patients qui font la queue bien gentiment devant le bus, la caisse du supermarché, les bars ou restaurants, bah des fois ça m'énerve... et j'ai un peu honte ! Je trouve que l'enthousiasme des New-Yorkais est quelque fois trop débordant pour être honnête et leur façon de suivre toutes les règles à la lettre même les plus stupides m'exaspère parfois (souvent). J'ai dû abandonner toute velléité de négociation ici, la règle, c'est la règle ! 
Frustrant !!! Mais on leur pardonne car leur gentillesse au quotidien fait drôlement du bien !

Bon elle est finalement assez courte cette liste. Et puis j'y suis dans 3 bonnes semaines, à Paris ! Du coup, je pourrai vous faire la liste de tout ce que j'aime à NY et que je ne trouve pas à Paris.

14 commentaires:

  1. :) ta liste est très juste, surtout le dernier point ! Ici à Boston le métro est juste nul.
    Bonne nostalgie du dimanche soir !

    RépondreSupprimer
  2. intéressant ce ptit comparatif!! C'est vrai que la politesse et le respect des règles (genre faire la queue pour monter dans le bus) m'ont surprise, on est plus habituées à tant de civilité lol

    RépondreSupprimer
  3. Sympa cette comparaison :)

    Marie

    www.pocketofsun.com

    RépondreSupprimer
  4. Comme je te rejoins Jeanne! Une terrasse!!!! Avec une clope!!! Le rêve! Et effectivement l'enthousiasme un peu louche du New Yorkais, qui frôle quelques fois l'indiscrétion, a tendance à me gonfler certains jours!
    En tous cas, bois bien des café-croissant en terrasse (chauffée) pendant tes vacances!

    RépondreSupprimer
  5. Trouver un café où on peut s'asseoir à une table juste pour boire, que ça me manque !

    RépondreSupprimer
  6. Donc le mec qui monte un "monop like" à NYC avec en plus une boulangerie et une terrasse où on peut fumer et boire du vin pas trop cher a un boulevard devant lui ? Ok, j'arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement!!! Je connais déjà plein de futurs clients et clientes!!!

      Supprimer
  7. Je te rejoins sur le monop' (quoi que je n'ai jamais vécu à côté d'un Monop'), les boulangeries et les terrasses, mais pas sur le dernier point. Moi, c'est les français qui essaient de tout négocier et de ne jamais suivre les règles qui m'insupportent. Je trouve que de savoir qu'il y a une règle et pas d'alternative, ça facilite quand même beaucoup la vie, et tout le monde est à la même adresse. L'enthousiasme des américains est parfois un peu too much, je suis d'accord, mais je prends ça plutôt que les français qui râlent tout le temps et ne voient jamais le côté positif des choses ! Mais bon, je pense que ça vient aussi avec le temps tout ça...

    RépondreSupprimer
  8. Oui j'exagère un peu ! Bien sûr, 90% du temps je trouve les américains très agréables et leur enthousiasme est d'ailleurs contagieux. Des fois pourtant, mon côté français ne peut s'empêcher de refaire surface :)

    RépondreSupprimer
  9. c'est vrai que les Américains sont parfois un peu énervants! Allez, plus que quelques jours à tirer et on pourra se faire une terrasse chauffée parisienne à boire un bon petit rouge (tu pourras même fumer une clope!!!) et à commenter le look des passant(e)s! ;-) A Paris, c'est clair que le métro est à la limite trop calme par rapport à celui de NYC, ça m'avait frappée quand j'y suis allée en novembre! Et j'ai bien noté la petite ta liste pour quand on débarquera (mais en Belgique, on a pas de Monop!):-)

    RépondreSupprimer
  10. Comme tout cela est bien dit...
    Bref, je cautionne cette liste et je rajoute Picard mon meilleur ami (sûrement un cousin de Monoprix mon deuxième meilleur ami), car lui aussi, me manque vraiment beaucoup...

    RépondreSupprimer
  11. Et oui vivre sans Monoprix ou Picard surgelés, c'est cruel ! Et oui en tant que touriste à NYC, j'ai parfois été (presque) agacée de voir une gentille personne rappliquer dès que j’ouvrais mon plan ! Bon séjour en France alors !

    RépondreSupprimer
  12. Très sympa cet article qui renverse la perception qu'ont de nombreux voyageurs: on rêve de New York et on néglige la jolie grisaille parisienne!

    NowMadNow

    RépondreSupprimer

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !