mercredi 13 avril 2016

Guatemala : Randonnée chez les Mayas


Ma journée a commencé à la fraiche à 7 heures du matin à l’embarcadère de San Pedro. J’avais rendez-vous à Santa Cruz, un autre village au bord du lac, pour une journée de rando à travers des chemins agricoles mayas. J’ai donc fait comme les locaux et embarqué au bord d’une des navettes-bateaux qui relient les différents villages entre eux. Alex, mon guide guatemaltèque, m’attendait à l’arrivée avec les réserves d’eau pour l’intense montée qui nous attendait. Je n’ai pas trop fait la maligne quand il m’a pointé du doigt le sommet que l’on était censé atteindre d’ici une heure ou deux. Alex a vécu une douzaine d’années aux Etats-Unis et cela a facilité grandement la conversation. La montée est passée finalement assez vite entre rencontres avec les locaux qui cultivent du maïs et ramassent du bois et les récits d’Alex sur son pays et son expérience américaine. Et au sommet, la vue sur le lac est bien sûr à couper le souffle.



La balade ne s’arrêtait pas là. Nous sommes passés sur l’autre versant pour rejoindre le village de Chacayá, où sont produits la plupart des fruits et légumes consommés sur les bords du lac. Les Mayas s’affairaient dans les champs tout en nous saluant au passage. Une vraie tranche de vie locale. 



Midi approchait et nous avons sauté dans un collectivo, mini-bus local, pour rejoindre Sololá, la ville voisine. Le mardi est le jour du marché et j’en ai pris plein les yeux. Entre fruits, légumes et vêtements mayas, c’était l’explosion de couleurs.



Un dernier arrêt, et pas des moindres, m’attendait avant de rejoindre Panahachel et mon bateau de retour pour San Pedro. Alex m’a mené au Mirador de San Pedro d’où nous avons pris un petit chemin escarpé à peine marqué. Et là surprise, nous sommes arrivés à une sorte de caverne au milieu de roches noircies. C’est ici que les Mayas prient et j’ai eu beaucoup de chances car une cérémonie était justement en cours. Le guide spirituel ou Ajq'ij accompagne dans ses prières une famille maya. Ils font face à un feu allumé dans la grotte et une épaisse fumée s’en dégage. C’est impressionnant surtout quand Alex me fait pénétrer à l’intérieur !



Tout au long de la journée, j’ai vraiment eu la sensation de vivre des moments privilégiés rendus possible grâce à la présence d’un guide. Pour les standards guatemaltèques, les 60 dollars que cela m’a couté paraissent un peu cher (surtout pour ceux qui ont un budget voyage pour plusieurs mois) mais je le conseille sans hésiter si vous pouvez vous le permettre. Vous pouvez contacter Lee, un Américain installé à Santa Cruz depuis 9 ans, qui a monté son agence de voyage Kayak Guatemala.


Je vous laisse, j’ai des courbatures et des coups de soleil à soigner moi !

Retrouvez moi sur facebook et instagram @curieuseny

2 commentaires:

1.A moins de posséder un compte blogger, le plus simple est de choisir nom/URL dans le menu déroulant
2.Ecrivez votre nom tel que vous voulez qu'il apparaisse. Si vous possédez un blog, mettez son URL dans l'onglet sinon laissez vide.
3.Cliquez sur continuer.
4.Tapez votre message puis cliquez sur ''publier un commentaire'' !